Toujours très inspirée par d'autres collègues et notamment par le blog "letourdemaclasse", voici mon tableau d'appel.

 IMG_1879

1 / En première période, dès son arrivée en classe, chaque enfant doit trouver son prénom (en majuscules avec l'initiale en police Bestiole pour les Moyens ; en majuscules et en minuscules pour les Grands). Les filles ont une étiquette rose, les garçons une bleue et les étiquettes sont posées sur les maisons (merci, Nanoug et le site "letourdemaclasse") dont les couleurs correspondent aux différents groupes d'élèves. Cela me permet de travailler la logique : si je suis une fille et que je suis dans le groupe des Verts ; quelle peut être mon étiquette-prénom ? Une fois l'étiquette trouvée, l'enfant doit la poser sur les tableaux des nombres en premier ou bien à la suite des autres étiquettes. 

IMG_1885

En regroupement, avec un Grand, je fais l'appel : nous comptons les présents et les absents (étiquettes restées dans les maisons), nous mettons une étiquette-nombre dans la fenêtre école pour les présents et une dans la maison blanche pour les absents. Pour trouver cette étiquette, nous devons souvent, et surtout en début d'année, recourir à la bande numérique affichée sur le tableau, tout près de notre tableau d'appel. Nous plaçons à côté de chaque tableau-dizaine des cartapoints selon les quantités d'étiquettes disposées dans le tableau. 

 Les nombres inscrits dans les tableaux nous permettent de vérifier qu'il n'y a pas eu d'erreur : si je soulève la dernière étiquette, je dois retrouver le nombre total d'élèves présents. Je peux aussi travailler l'aspect ordinal du nombre en demandant par exemple : " Qui est arrivé le cinquième ce matin? " Il faut ensuite vérifier en soulevant l'étiquette proposée. ( Bien sûr, nous travaillons pendant la première période sur la reconnaissance des prénoms de notre classe et ce type de "travail" n'intervient que début décembre. )

IMG_1881

2 / Plus tard dans l'année, les étiquettes prénoms changent : écriture scripte minuscule et cursive pour les GS ; écriture majuscule et minuscule scripte pour les MS. De même, les étiquettes peuvent au cours de l'année ne plus être placées sur une maison correspondant à la couleur du groupe de l'élève. 

 Le service de l'appel est confié pour une semaine à un duo : 1 GS et 1 MS. Le Grand compte l'ensemble des enfants, trouve l'étiquette-nombre correspondante en s'aidant si besoin de la bande numérique, compte les absents, place les cartapoints. Le MS compte d'abord les filles, trouve l'étiquette-nombre correspondante et la place sur l'image de la fille; puis idem avec les garçons. Chaque jour, je leur demande s'il y a plus de filles ou de garçons ; puis nous comptons la différence entre le nombre de filles et de garçons, grâce à la bande numérique. Pour chaque solution trouvée, j'insiste particulièrement sur la réponse verbalisée par les enfants  : " Il y a plus de filles que de garçons. Il y a autant de filles que de garçons. Il y a 2 garçons de plus que de filles. " ; ce qui n'est pas toujours évident pour tous...

IMG_1884

Cette disposition en tableaux de 10 et les cartapoints permettent également  d'aborder notre système décimal. 

 Bref, avec une plastifieuse, quelques aimants, du papier, un peu de vernis-colle; c'est un tableau bien pratique pour reconnaître son prénom, ceux des autres et aborder quotidiennement plusieurs notions mathématiques.